Invités

Nos partenaires réguliers sur scène :

mailysMaïlys de Villoutreys  (Voix)

Après quelques années de violon, Maïlys de Villoutreys intègre à 9 ans la Maîtrise de Bretagne, et découvre ainsi le chant avec Jean-Michel Noël, participant à de nombreux concerts, enregistrements et tournées.

Tout en poursuivant des études d’Italien à l’Université, elle est l’élève de Martine Surais au Conservatoire de Rennes, puis se perfectionne avec Isabelle Guillaud et Alain Buet au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, où elle obtient son Master mention TB à l’unanimité en 2011.

Maïlys de Villoutreys découvre la scène dès son plus jeune âge en interprétant des rôles d’enfants à l’Opéra de Rennes (Sophie dans Let’s make an opera de Britten, Yniold dans Pelléas et Mélisande de Debussy). Plus tard, elle est Miss Ellen dans Lakmé à l’Opéra de Rouen, Aspasia dans La Pietra del Paragone (Rossini) au Teatro Regio de Parma, et aborde plusieurs rôles mozartiens : Barberina, puis Pamina au CNSMDP, et la Reine de la Nuit (dir. N. Krüger). A l’Opéra Royal de Versailles, elle chante Amour (Orphée et Eurydice, Gluck) dirigée par G. Grazioli, et Clarine (Platée, Rameau) sous la baguette de J-C Malgoire.
Ses affinités avec le répertoire baroque l’amènent à se produire avec de nombreux ensembles : Les Folies Françoises, Amarillis (tournée en Inde), Ricercar Consort, les Musiciens du Paradis, Pygmalion, Les Cyclopes, la Simphonie du Marais,…

Cette saison, on pourra notamment l’entendre dans la Petite Messe Solennelle de Rossini (dir. J-C Malgoire), ainsi qu’ à la Cité de la Musique à Paris dans le rôle de Melia (Apollo und Hyacinthus de Mozart, dir. Patrick Cohën-Akénine).

_______________________________________________________________________________

delphine Delphine Benhamou  (Harpe)

Delphine Benhamou est née à Fontainebleau en 1985. C’est avec Bénédicte Rostaing qu’elle débute la harpe.
Delphine Benhamou obtient à l’âge de seize ans un Premier Prix d’honneur au Concours Européen de Picardie, distinction suivie de l’enregistrement d’un CD, et d’un Premier Prix à l’unanimité du jury au Concours de l’ UFAM deux mois plus tard.
Elle construit son expérience professionnelle en jouant au sein de différents orchestres, notamment sous la direction de Jean-Claude Casadesus, qui l’encourage vivement à développer son potentiel.
Elle poursuit ses études musicales à Bruxelles au Koninklijk Conservatorium, avec Suzanna Mildonian, Bénédicte Rostaing et Jana Bouskova avant d’entrer au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe d’Isabelle Moretti et Geneviève Létang, où elle obtient son Master en juin 2010.
Delphine Benhamou a participé à des projets divers et éclectiques et s’intéresse particulièrement aux musiques actuelles. En cherchant à développer le répertoire de son instrument, elle crée les oeuvres de plusieurs compositeurs français et étrangers et se passionne pour la transcription. Dans le cadre de son cursus au Conservatoire de Paris, elle a étudié l’improvisation générative, l’ethnomusicologie, le théâtre instrumental et la technique Matthias Alexander, disciplines qui lui permettent d’ouvrir sa conception de la musique et ses pratiques.
Membre de l’ensemble C Barré, destiné à la création contemporaine, elle travaille avec des compositeurs émérites comme Félix Ibarrondo, Philipe Hersant, François Bernard Mâche….
En 2007, elle travaille au Burkina Faso dans une école primaire où elle crée une pièce de théâtre musicale avec les élèves. Elle découvre alors la harpe africaine « kamélé n’goni« et apprend à en jouer, enrichissant ainsi sa culture musicale .
Elle se produit régulièrement avec des orchestres parisiens comme l’Orchestre Colonne, Musique de l’air, Opera en plein air.. dans des lieux prestigieux,ainsi que dans des hôpitaux et des écoles.
Elle s’est produite à plusieurs reprises en soliste avec l’Orchestre des Régions Européennes, notamment dans les Danses sacrée et profane de Debussy et le concerto pour flûte et harpe de Mozart.
Elle suit un cursus de phénoménologie musicale, approche développée par Sergiu Celibidache, sous la direction de Konrad Von Abel.
Delphine Benhamou enseigne actuellement la harpe au conservatoire de Nanterre, ainsi qu’au sein du projet DEMOS (Dispositif d’Education Musicale et Orchestrale à vocation Sociale), où elle crée le premier atelier de harpe.
_______________________________________________________________________________
Jérémie
Jérémie David (Saxophone)

Jérémie a fait ses études de saxophone auprès de Gilles Tressos au Conservatoire de Poitiers où il a obtenu son DEM. Il suit ensuite une formation professionnalisante et obtient simultanément en 2011 le Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien et la Licence de Musicologie.

Professeur de saxophone diplômé, c’est un musicien diversifié qui joue le répertoire classique et contemporain au sein de nombreuses formations. Arrangeur, il a eu l’occasion de travailler pour des musiciens comme le Quatuor de saxophones Habanera, David Krakauer, Richard Galliano, … Il est également Directeur technique sur le festival Saxophone en Mouvement à Poitiers depuis 2007.

Actuellement, il est en Master de Didactique au Conservatoire Royal de Bruxelles et se perfectionne auprès de musiciens tels que Simon Diricq (Lauréat du Concours International de Saxophone Adolphe Sax), Guy Danel (Membre fondateur du Quatuor Danel), Alain Crepin, Elisabeth Deletaille, etc.  Il a été en 2013 finaliste du Concours National de Saxophone Adolphe Sax dans les catégories Soliste et Ensemble (degré excellence).

_______________________________________________________________________________
Mais aussi :
Jean-michel Charlier (clarinette)
Guy Danel (violoncelle)
Paul De Clerck (Alto)
Pierre Génisson (clarinette) 
Jean-Frédéric Molard (violon) 
Jeroen Reuling (violoncelle)